Tout savoir sur les masques de protection

Porter un masque est l'un des gestes barrière les plus importants pour éviter la propagation du Covid-19 et de ses variants. Par ailleurs, hors épidémie, les masques de protection sont des éléments essentiels pour exercer certains métiers en toute sécurité, notamment dans le BTP. Cela étant, il existe différents types de masques : chirurgicaux, FFP, en tissu... Quelles sont leurs particularités ? Quels sont ceux qui vous protègeront efficacement contre le Covid-19 ? On vous explique tout.

Les masques chirurgicaux

Les masques chirurgicaux sont des masques médicaux, anti-projections, non tissés et non réutilisables. Ils protègent les personnes qui sont proches du porteur du masque. Les masques chirurgicaux sont des dispositifs médicaux (norme NF EN 14683), relevant de la compétence de l’ANSM (l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé).

Selon les recommandations nationales, le masque chirurgical peut être porté par un patient contagieux, particulièrement en cas de pandémie (Covid-19 ou autre), pour prévenir la contamination de son entourage et de son environnement.
Hors cadre épidémique, le masque chirurgical est habituellement porté par les soignants pour prévenir la contamination du patient et de son environnement (air, surface, produits).

Quels sont les avantages et particularités du masque chirurgical ?
- Il évite la projection de gouttelettes émises par celui qui porte le masque.
- Il protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne en vis-à-vis.
- Attention, il ne protège pas en revanche contre l’inhalation de très petites particules en suspension dans l’air.
- Il est confortable à porter car il ne fait pas mal aux oreilles et permet de respirer aisément.
- Il est possible de le porter durant 4 heures consécutives.
- Il est recommandé de le changer dès qu'il devient humide.

La norme EN 14683 correspond à la norme chinoise GB/T 32610-2016 Classe A (exigences des grades 1 et 2).

Il existe 3 types de masques chirurgicaux :

 Type IType IIType IIR
Efficacité de filtration bactérienne > 95 % > 98 % > 98 % et résistant aux éclaboussures

Les masques standards sont trop grands pour vos enfants ? Sachez qu'il existe des masques pour enfants, aux dimensions adaptées à leur morphologie.
Si vous en avez assez du bleu "médical", les masques chirurgicaux existent dans d'autres couleurs (jaune, violet, rouge, noir...), comme vous pourrez le constater dans notre sélection ci-dessous !

Notre sélection

Les masques FFP



Les masques FFP (Filtering Facepiece Particules) sont des masques filtrants et anti-poussières, non tissés et non réutilisables. Cet Equipement de Protection Individuelle relève de la compétence du Ministère du Travail.
Le masque FFP protège de l’inhalation de gouttelettes et des particules en suspension dans l’air, qui pourraient contenir des agents infectieux.
Bien que très efficace, ce type de masque est plus contraignant qu'un masque chirurgical, en raison de son inconfort thermique et respiratoire.

La norme EN149 définit trois classes d'efficacité de filtration pour les masques FFP :

Niveau de protection FFP1 FFP2 FFP3
Contaminant Contre les poussières fines (silice, laine de verre, graphite, ciment, soufre, charbon, métaux ferreux, bois tendre...) Contre les particules fines et toxiques (ponçage de pièces métalliques, de résine, champignons...) et les virus grippaux (Covid-19, grippe aviaire, grippe A/H1N1, SRAS, tuberculose) Très haute protection contre les particules très fines (pomb, amiante, fibres céramiques, projection de béton...)
Situation Parfait pour le bricolage et les travaux divers (industrie textile, artisanat, métallurgie, menuiserie...) Protection des personnes exposées à des particules fines de manière récurrente Si vous travaillez en contact avec l'amiante (en concentration inférieure à 1 fibre/cm3 sur 1h). Masque anti-pollution, efficace en cas d'allergie au pollen.
Pourcentage de filtration d'aéorols 80% au minimum. 94% au minimum. 99% au minimum.
Pourcentage de fuite vers l'intérieur 22% au maximum. 8% au maximum. 2% au maximum.
Durée d'utilisation 8h maximum 8h maximum 8h maximum

Quelles sont les équivalences de normes ? La norme EN149 correspond à la norme américaine USN95 et aux normes chinoises KN95 et GB/T 32610-2016 Classe A.

Notre sélection

Les masques grand public



Les masques grand public sont les masques en tissu, souvent lavables et réutilisables, réalisés dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.
Considérés comme des équipements textiles, destinés à un usage non sanitaire (UNS), ils sont donc destinés au grand public et notamment à toute personne saine ou asymptomatique, en complément des gestes barrières. Ils protègent la bouche, le nez et filtrent les micro-gouttelettes émises par les personnes qui les portent.

Le saviez-vous ? L’AFNOR a mis à disposition un référentiel de fabrication de ces masques, pensé pour les néo fabricants de masques et les particuliers (Spec S76-001). Depuis le début de l'épidémie, une centaine d’entreprises françaises se sont lancées dans la fabrication des masques grand public, en suivant les recommandations des autorités sanitaires comme l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) et l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES).
400 prototypes ont été proposés et 242 ont été homologués. Ces masques ont été testés en laboratoire par la Délégation Générale de l’Armement (DGA), pour s’assurer de leur solidité et de leur capacité à filtrer les gouttelettes et postillons, principaux vecteurs du SARS-Cov-2.

Deux catégories de masques grand public ont ainsi été créées :


UNS1 UNS2
Ce sont les masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public (catégorie 1) : postiers, livreurs, agents d’accueil, hôtes de caisses…
Ils filtrent au moins 90% des particules émises d’une taille supérieure ou égale à 3 microns. Leur efficacité est équivalente à celle des masques chirurgicaux.
Ils désignent les masques à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe. Ils filtrent 70% des particules de 3 microns.
Durée d'utilisation : 4h consécutives maximum. Durée d'utilisation : 4h consécutives maximum.

Quelles sont les obligations des entreprises commercialisant des masques grand public ?

Pour pouvoir mettre son masque sur le marché, une entreprise doit :
Faire réaliser des essais : ces essais doivent être réalisés sous sa responsabilité de fabricant, conduits par un tiers compétent, démontrant les performances de ses masques au regard des spécifications de l’Etat. L'entreprise doit pouvoir présenter les résultats des essais aux services de contrôle qui en feraient la demande.
Apposer sur le produit ou son emballage le logo permettant d’identifier les masques grand public
Demander la publication par le Gouvernement des résultats de ces essais
Indiquer les performances de filtration sur l’emballage.
Les fabricants doivent également mettre à la disposition du public une notice indiquant le mode d’utilisation, de lavage et d’entretien du masque.

Notre sélection
Boite de 50 MASQUES LAVABLES A 60°

Référence : 131711

lampe

Quels sont les masques autorisés par le gouvernement contre la Covid-19 ?

3 types de masques sont reconnus efficaces et donc préconisés par les autorités :
- Les masques chirurgicaux
- Les masques FFP2
- Les masques en tissu UNS1

Les masques artisanaux réalisés par les particuliers ne sont, en principe, plus autorisés, notamment depuis l'arrivée des variants anglais et sud-africain du virus.

Retrouvez notre offre complète de solutions d'hygiène, d'aménagement, de protection et de télétravail !